[ écrivez-nous ] [ forum ] [ qui sommes nous ? ] [ livre d'or ] [ téléchargements ] [ remerciements ] [ sites amis ] [ concours ] [ migraineux ] [ plan du site ]
retour accueil
jeux de mots
textes à contraintes
cadavre exquis
mots nouveaux
lis tes ratures
les énigmes...
plaisirs solitaires
contrepèteries
identités remarquables
les auteurs
rubrique à brac

connecté(s)

 
 

 

 

Cette rubrique, qui m'a été inspirée d'un mail qu'une amie m'a envoyé (rendons à César ce qui… et tout le tralala... ), a pour but de rendre compréhensible certains mots nouveaux qui ne sont pas encore entrés dans le langage courant. Comme dans tout dictionnaire, les mots nouveaux sont évidemment classés par ordre alphabétique.

A|B|C|D|E|F|G|H|I|J|K|L|M|N|O|P|Q|R|S|T|U|V|W|X|Y|Z

Si vous voulez ajouter un mot au dictionnaire, Cliquez ici.

 

A
Choisir une autre lettre...

Affiche (se taper l') : ): Attirer l'attention au sens péjoratif du terme, voire 'être la risée de'. 'Comment tu t'es tapé l'affiche avec ta chemise de dèpe cousin!' Jésus Marie Joseph ! On ne peut vraiment pas dire que vous soyez passé inaperçu hier au cocktail, sans doute en raison de votre accoutrement, quelque peu...exotique allais-je dire, vous en conviendrez n'est-ce pas ? (attribué à Lolo)

Arracher (s') : ): quitter un endroit, partir. 'On s'arrache les mecs y a les kisdés!'
Bonté divine!Les forces de l'ordre investissent les lieux! Il serait préférable de déguerpir d'ici dans les plus brefs délais, car si nous restons ici, cela pourrait bigrement barder! (attribué à Lolo)

B
Choisir une autre lettre...

Bad trip : moment de détresse intense, voire de déprime. 'Comment y s'est tapé un bad trip pendant la résoi!' Il était blanc comme un cachet d'aspirine, il a probablement effectué un mauvais voyage (en anglais bad trip). (attribué à Lolo)

Balle (c'est de la) : Exprime l'enthousiasme, quelque chose de bien, de beau, de positif. Ex: cette meuf, c'est de la balle (Je ne suis pas insensible aux charmes de la donzelle).

Barre (de rire) : Fou rire, euphorie incontrolée. 'Trop ! On s'est tapé des barres de rire en le voyant'. Son allure pitoyable et sa démarche claudicante nous a moulte fois permis de passer des moments de franche rigolade, et le fait qu'il se permette de sortir en public avec ce faciès plus qu'ingrat force le respet et nous amène à penser que le drôle ne se rend visiblement pas compte de son état, ce qui ne gâte en rien le spectacle, bien au contraire. (attribué à Lolo)

Bicrave : Du verbe bicraver mais dans une forme invariable. Signifie revendre clandestinement des substances illicites, faire de la contre-bande. " Je lui ai bicrave un 100 g " Nous avons conclu un marché concrétisé par un contrat oral […] se concrétisant par l'échange d'une quantité de 100 grammes de marijane. (attribué à Lolo).

Bien ou quoi ? Bonjour,comment allez-vous? Syn. ça va ou bien ? ou encore " Wesch tranquille ? " (attribué à Lolo).

Bouffon : Qui ne s'apparente pas au clan. Nique lui sa race à ce bouffon! (Rabats donc le caquet de cet individu qui ne s'apparente pas au clan ! ).

Boule : n. m. .:postérieur, fesses. 'Téma la chiennasse, je lui pète le boule direct!' Admirez cette charmante demoiselle mes amis.
Observez la finesse des traits du visage, la poitrine généreuse et le galbe parfait des hanches, et que dieu me pardonne la crudité de mes propos. (attribué à Lolo)

Bouyave (invariable) : Faire l'amour, ou, selon le contexte, casser la figure à une tierce personne. "Tu l'as bouyave ta meuf ou bien ? " Est-il indiscret de vous demander si vous avez déjà accompli l'acte de chair avec votre dulcinée ? " Attends qu'on soit dehors toi, je vais te bouyave ta gueule ! " Je m'en vais de ce pas vous provoquer en duel ce tantôt, sur la place publique, devant l'église. (attribué à Lolo)
.

Cari (faire) : faire semblant, feindre. " Fais pas crari tu m'as pas entendu, tête de mort! " Je vous en prie monsieur, ne feignez pas l'indifférence à mon égard, je ne suis pas dupe, ayez au moins la politesse de m'accorder votre attention, fusse-t-elle teintée d'un soupçon d'hypocrisie, tête de mort. (attribué à Lolo)

Chelou : Bizarre, inhabituel. Par extension, qui ne s'apparente pas au clan. La prof d'anglais elle a des veuch tout chelous(Ce n'est pas tous les jours que l'on voit une coupe de cheveux aussi inhabituelle et cocasse que celle du professeur d'anglais, qui par extension ne s'apparente pas au clan).

Carotte : Du verbe carotter (extorquer, voler), mais dans une forme invariable. Il m'a carotte un zedou de teuchi, l'bâtard, t'vas voir comment je vais le niquer (Le scélérat m'a dérobé douze grammes de cannabis, il va s'en mordre les doigts !).

Comment : Exprime l'intensité. Comment je lui ai niqué sa race à ce bouffon ! (Je sors indéniablement vainqueur du combat qui m'a opposé à cet individu qui ne s'apparente pas au clan, ceci dit en toute modestie, cela s'entendant bien sûr avec la sportivité qui s'impose en de pareilles circonstances.)

Cousin : ami, confrère, ou personne qu'on ne connait pas du tout. "Eh cousin!T'as pas une garro pour oim? Eh regarde-moi quand je te parle! Eh tu m'as mal regardé là! Baisse les yeux maintenant! Il est fou lui!" Excusez-moi monsieur! Pourriez vous me dépanner d'une cigar...monsieur! S'il vous plaît monsieur! Non? Bon bah...bonne journée (attribué à Lolo).

 

D
Choisir une autre lettre...

Deux-de-tension (en): Individu apathique, sans dynamisme ou sans volonté. 'Comment c'est un deux-de-tension ton sauss quand y danse!' Votre ami a visiblement grand mal à suivre la cadence endiablée de cette musique technologique assourdissante proposée par le jockey du disque. (attribué à Lolo)

Deux-deux (en) : exprime la célérité (rien à voir avec le céleri) de l'action. 'Qu'est-ce qui y a maintenant? Moi je te défonce en deux-deux, il est où le problème?'
Que se passe-t-il à présent? Ne seriez-vous pas en train de vous payer ma tête par hasard ? Prenez garde étranger, il se pourrait que la prochaine fois je ne sois pas aussi diplomate. Il serait donc de bon aloi que vous me fassiez des excuses, au terme desquelles seulement je consentirai à oublier vos paroles malheureuses à mon égard. (attribué à Lolo)

E
Choisir une autre lettre...

Endormir : dérober, escamoter discrètement. 'Putain les mecs, qui c'est qui m'a endormi mon feu?'
Je sollicite votre attention une seconde chers convives! Quelqu'un aurait-il entr'aperçu mon briquet en or ciselé serti de rubis? C'est un bibelot certes, mais cher à mon coeur car hérité de mon aïeul Fulbert III de Martignac.(attribué à Lolo)

Engréner :Endoctriner, enrégimenter. 'Comment ils l'ont engrené à niquer la prof d'anglais!'
Ses camarades de classe ont su le convaincre de se joindre à eux pour rouer de coups le professeur d'anglais, et sur la fin il y prenait même du plaisir.Mais il n'a pas un mauvais fond, et il y avait une ambiance tellement bon enfant. (attribué à Lolo)

Faire (le) : impersonnel.Caractérise ce qui est 'tendance' ou agréable.'Eh ta coupe ça le fait grave'. Si je peux me permettre, votre coiffure, ça l'effectue grave. (attribué à Lolo)

Fracasse : : être dans un état mi-comateux, être peu en forme. syn : être foncedé. 'Oh, putaaaaain, comme je suis fracaaasse'.
Compagnons ! Je crois que j'ai fort abusé de la pitance volatile que notre hôte nous a servi hier soit en guise de dîner, et qui nous a plongé dans un fog londonien durant toute la nuit. Faisons donc ripaille à l'eau-de-vie afin que cela passe! ' (attribué à Nostro)
.

Foncedé : Se dit d'une personne qui vient de consommer du cannabis. Je suis foncedé (Mon regard est vitreux, je perds mes mots, un mince filet de bave s'écoule sur mon menton et je rigole comme un décérébré, sans aucune raison. J'ai payé assez cher pour me mettre dans cet état. Bref: je viens de consommer du cannabis).

 

Golgoth : : postillon. 'Il m'envoyait des golgothes le keum, c'était des pizzas'.
Le mal-élevé, il me postillonnait copieusement dessus, j'ai dû essuyer plusieurs rafales dévastatrices avant d'abréger la conversation
(attribué à Lolo).

Gun : Arme à feu. Ziva prête moi ton gun, l'aut'batârd il m'a manqué de respect (Pourrais-tu s'il te plaît me prêter ton arme à feu, afin que je règle son compte à l'importun qui n'a été qu'à moitié urbain à mon égard ?).

 

H
Choisir une autre lettre...

Haine (avoir la) : " J'ai la haine j'vais lui bouyave la gueule a çuis la ! " Je suis ma foi fort mécontent de ce que cet homme m'a fait je vais certainement avoir une petite confrontation avec celui-ci. (attribué à Lea20)

 

I
Choisir une autre lettre...

J
Choisir une autre lettre...

Kiff (er) : Apprécier, priser, aimer. Kiffer frave (variante) : adorer.
1. Comment je kiffe trop son cul (Le postérieur de cette demoiselle n'est pas sans éveiller chez moi des pulsions bien naturelles, qui me mettent dans une humeur joviale, pour ne pas dire gauloise.)
2. 'NTM, je kife trop grave !' Ecoutez ceci les amis, sentez comme les harmoniques s'accordent avec les basses et la voix fort revendicatrice du chanteur. J'en suis tout remué, tant c'est profond et beau.
(attribué à Nostro)

 

L
Choisir une autre lettre...

Larguer (une caisse) ou guélar (verlant): Emettre un vesse. 'Ah le crasseux ! Il n'arrêtait pas de larguer des caisses! Il a le cancer cousin!'
Je planchais sur ma dissertation lorsque je fus saisi à la gorge par une odeur effroyable qui me paralysa. Je compris immédiatement que je venais d'être la victime d'une attaque flatulatoire provenant des rangées de devant. Je n'avais rien sur le feu pour contre-attaquer. Soudain, j'eus une envie violente de vomir, puis un haut-le-coeur. Je n'avais jamais respiré de fumet aussi envoûtant et cela restera une expérience forte. La personne qui a produit ce gaz doit être à l'hôpital à l'heure actuelle. (attribué à Lolo)

Mère (sa) : Synonyme de Race (sa). Exprime le mécontentement. Sa mère la pute, comment il m'a nické la face l'bouffon ! (Fichtre ! Cet individu m'a incontestablement bluffé. Je n'y ai vu que du feu ! Cela ne va pas se passer ainsi, sois en sûr !)

Mickey : crotte de nez. 'Putain il sortait des mickeys cousin, et pas des minis, c'était Disneyland!'
Oh quelle horreur!Il se triturait le nez de manière tellement immonde, et en public de surcroît! Les gens étaient écoeurés. Quand j'y repense, ça me fait froid dans le dos. (attribué à Lolo)

Misérer : évoluer dans la misère, l'inconfort (syn. : missionner). " Comment on va misèrer pour rentrer " Je crois hélas mes amis que le retour s'annonce ardu et semé d'embûches, dorénavant, tout va se jouer sur le mental. Qui a un plan de la ville ? (attribué à Lolo)

Mortel : Bien, beau, dont on peut se réjouir (invariable). Elles sont trop mortel tes Nike (variante du chanteur énervant Renaud : t'as des bottes, mon pote, elles me botent, autrement dit : vos chausses s'entendraient fort bien avec mes pieds, aussi vous demanderai-je de m'en faire offrande sans opposer de résistance... ).

Mito : Mensonge. Dérivé de mythomane (menteur). On me fait pas des mitos à moi, bouffon! (je ne suis pas le genre de crédule à qui vous ferez gober vos sornettes, individu qui ne s'apparente pas au clan ! )

 

N
Choisir une autre lettre...

Niaille : : Idiot, bête. ' p'tain, t'es trop niaille d'avoir cru qu'il te kiffait ! '
Tu es vraiment bête d'avoir supputé que cet individu avait des vues sur toi ! (attribué à Leaulau)

O
Choisir une autre lettre...

Opé : (être): abréviation de opérationnel.
1) Exprime le consentement. 'T'es opé pour ce taf ou bien?' Cela vous conviendrait-il d'effectuer cette besogne mon brave? Cela va sans dire que je parlerai de votre bonne volonté à votre patron...
2)Convenable voire très satisfaisant. 'Comment elle est opée ta meuf!' Votre compagne est délicieuse et je ne pense pas m'avancer en devinant que sa bienséance doit être à la mesure de sa grâce.
3)Confirme la bonne marche d'un projet. 'T'inquiète c'est opé' Il est inutile de vous faire du mauvais sang mon bon monsieur, je me porte garant du bon déroulement des opérations et j'en fais une affaire personnelle.

(attribué à Lolo)

P
Choisir une autre lettre...

Pachave (invariable): fonctionner au ralenti après un bon repas. 'Comment on a pachave dans l'amphi après le quegrè, trop les deux-de-tensions!' Oh seigneur! Nous n'étions pas beaux à voir dans l'amphithéâtre au cours de droit international appliqué aux institutions monétaires, Edouard-Xavier était dans un état! Sans parler des flatulences d'Henri-Brice! J'avais tellement honte! Enfin! Je demanderai à papa de faire fermer la boutique de ce petit restaurateur grec dont la cuisine est à la limite de la radioactivité. (attribué à Lolo)

Pèpèrement : On fait aller (syn. tranquillou). (attribué à Lolo)

Prendre son cas pour une généralité : (vieilli) aExpression qui eut son heure de gloire à la fin des années 80 dans la banlieue parisienne ouest. " Prends pas ton cas pour une généralité " et qui peut se traduire comme suit : " Permettez-moi d'émettre une réserve quant à l'universalité de votre thèse ". Généralement, le destinataire de cette attaque spéciale était " boulé glandé " et ne pouvait riposter que par les parades non moins efficaces " tu t'es pas regardé!" ou " très drôle ! " (plus risqué). (attribué à Lolo)

Pression (foutre la) : attester d'un niveau de qualité respectable et reconnu. " La vie de ma mère, comment elles foutent la pression tes enceintes ! " A n'en pas douter, les haut-parleurs de ton terminal électronique musical hi fi sont un excellent compromis entre sobriété des lignes et propriétés acoustiques décoiffantes. (attribué à Lolo)

Q
Choisir une autre lettre...

Race (sa) : Exprime le mécontentement. Sa race ! (Je suis d'humeur maussade.) Sa race, à c'bouffon ! (Mon anneau pylorique est complètement fermé. C'est le résultat de la proximité de cet individu qui ne s'apparente pas au clan.)

Raconter (se la) : Faire son intéressant, crâner. " Comment y s'la raconte ce batard ! ". Cet individu n'est assurément pas peu fier de lui et souhaite manifestement communiquer sa joie de vivre autour de lui, et c'est tout à son honneur.) (attribué à Lolo)

Remplir (son jean) : Exprime l'élégance : 'la meuf a remplis bien son jeans'
Cette charmante personne a un très beau fessier,et cela est bien mis en évidence par son jeans moulant.
(attribué à Raptor)

Représenter : Exhiber fièrement des signes extérieurs d'appartenance à un clan voire une tribut.Ce mot peut être prononcé à l'anglosaxonne:wepwouiseunte.'Wesch wesch,représente cousin, neuf trois en force, spéciale cassdédi à tous les scarlas!' En effet en effet l'ami, tu es vraiment chichement habillé, ton verbiage est plein de fougue et tu fais honneur à ta bande, le département de la seine saint denis se joue de tous les codes, de toutes les normes et se place en marge de la société, un petit coucou à tous nos confrères en quète de reconnaissance. (attribué à Lolo)

 

Sauss :associé, ami. 'T'as cru j'étais ton sauss?' Je vous en prie monsieur cessez donc de me prendre pour un de vos anciens compères, je ne vous connais ni d'Eve ni d'Adam, si je puis me permettre cette tournure, alors pour l'amour du ciel arrêtez de faire chuter mon couvre-chef avec ces petites tapes derrière la tête. (attribué à Lolo)

Sérieux : Indique que le propos est grave, solennel et qu'il faut donc lui accorder le plus grand crédit. Sérieux, j'kiffe trop son cul à votre fille (Monsieur, j'ai l'honneur de vous demander la main de votre fille).

 

Tataner : : molester, bastonner à coups de pied. 'Cui-là, comme on lui a tatané la gueule !'.
'Cet individu dans le wagon nous avait agressé avec force sourires torves malgré le port d'une veste élimée et tout à fait démodée. Pour le remettre à sa place, et lui montrer que la collectivité toute entière prenait en compte son apparat disgracieux, nous avons dû faire preuve d'audace et de courage et le raisonner tous les six en public. Mes nike en souffrent encore...' (attribué à Lolo)

Tèj : Jeter, refuser, réfuter, envoyer promener. T'aurais vu comment Jamel il a tèj la prof d'anglais ! (Le facétieux Jamel ne s'est pas laissé démonter face aux réprimandes du professeur d'anglais !).

Tise : Boisson alcoolisée (syn. :pilliave). " Putain, y avait de la tise, truc-de-ouf cousin! " Les tables et les guéridons étaient jonchés d'une multitude de breuvages tous plus enivrants les uns que les autres. (attribué à Lolo)

Traiter : invectiver, insulter. 'ho, ziva ! Comment qu'il me traite cui-là ! Calme ta oij toi !'
Cher ami, cet individu aurait dû s'épargner ses propos disgracieux à mon égard, car je vais devoir suppléer à la vengeance publique de l'Etat la vengeance privée dans un délai fort court. Comme c'est votre frère de lait, je me contenterai de lui exprimer pour l'instant mon désaccord en le priant de ne plus recommencer un tel affront envers ma noble personne. J'ai dit.' (attribué à Nostro)

Triquard (être) : repéré, à decouvert. 'Eh j't'ai triquard en train de mater son boule comme un chacal!'
Cher ami, je n'ai eu aucun mal deviner que cette jouvencelle ne vous laisse pas de marbre. C'est ce mince filet de bave s'échappant de votre bouche qui vous a trahi. Cela dit, elle n'a que douze printemps, et de plus c'est ma fille, aussi vous conseillerais-je de vous raviser sans délai car j'ai le fleuret agile et l'oeil vif ! (attribué à Nostro)

Trop : Exprime l'intensité. En cela, synonyme de comment. Trop et comment peuvent éventuellement cohabiter dans la même phrase, pour exprimer une intensité très élevée. Trop la honte, ce blouson (ce blouson est ridicule, et dans des proportions considérables.) Comment chui trop foncedé ! (J'ai fumé une quantité déraisonnable de cannabis. Je crains que mon acuité intellectuelle n'en pâtisse pour la paire d'heures à venir.)

Truc-de-ouf : Désigne une chose peu commune, qui dépasse l'entendement. C'est un truc de ouf ! (Mon dieu, mon entendement est tout dépassé !).

 

U
Choisir une autre lettre...

V
Choisir une autre lettre...

Vénère : Verlan de énervé ou énerve. " Putain ça me vénère comment y s'est vesqui en scrède ! " Non d'une pipe en bois mâché, ce n'était vraiment pas correct de sa part de m'esquiver de la sorte, dieu que j'exècre ce sentiment d'impuissance mêlé d'incompréhension ! (attribué à Lolo)

Vent : Exprime la déconsidération,le dédain.'Oh le vent qu'y s'est pris cousin!' Le pauvre homme s'est vu ignoré totalement, humilié, sali, presque démasculinisé, à la suite de ses propos pourtant cordiaux et pleins de bon sens. (attribué à Lolo)

Victimer : Réduire à l'état de victime.'On va te victimer espèce de baltraingue' Mes amis et moi t'informons que tu as dépassé les bornes et qu'il est grand temps pour nous de mettre terme à cette situation conflituelle, de manière quelque peu violente mais néanmoins justifiée, bougre de sauvageon. (attribué à Lolo).

 

W
Choisir une autre lettre...

X
Choisir une autre lettre...

Y
Choisir une autre lettre...

Zyva : Indique que la demande est pressante. Zyva, fait méfu, sale chacal (Ne sois donc pas si avare de ta cigarette purgative, et fais-en profiter ton vieil ami qui trépigne d'impatience).